Les fuites d’eau sont des problèmes de plomberie courants. Pour la réparation, beaucoup de foyers s’attachent des services de plombier qui ont la mauvaise réputation d’aggraver le problème. De plus, le prix de dépannage peut coûter très cher. Comment réagir tout seul à une fuite d’eau dans la tuyauterie de la cuisine ou dans les toilettes ?

Le repérage

Ce n’est pas toujours évident de repérer une fuite, il faut suivre la trace d’humidité jusqu’à ce qu’on trouve la source. Dans ce cas, on peut procéder à la réparation sans attendre. En revanche, s’il s’agit d’une tuyauterie qui se trouve entre les murs, vaut mieux demander l’aide d’un professionnel. Ce genre de fuite est souvent introuvable. Dans la plupart des cas, le montant de la facture à la fin du mois et le bas débit alertent l’occupant. Pour les tuyaux d’évacuation, rien de plus gênant que l’odeur causée par la fuite.

Les bons gestes

À l’issue du repérage, on se prépare à la réparation. Pour cela, il est indispensable de couper l’électricité. C’est un geste de sécurité même si on juge que l’eau ne peut atteindre une source de courant électrique. Ensuite, on passe à la fermeture de l’arrivée d’eau principale, généralement le robinet du compteur. Du moment où l’eau ne circule plus, il faut sécher et nettoyer le tuyau à réparer afin qu’on puisse le colmater. De même, il faut déjà penser au genre de réparation à faire, car toutefois, les réparations de fortune ne durent pas.

Les réparations

La réparation dépend de la source de fuite. Les raccords demandent un resserrage ou un remplacement. Un tuyau percé ou fissuré peut être réparé après colmatage. Il existe plusieurs moyens de le faire : utiliser un mastic ou un ruban anti-fuite. Si on n’a pas ces matériaux sous les mains, un tuyau en caoutchouc ou d’autres morceaux de plastiques souples peuvent boucher le tuyau. Il suffit de découper la longueur suffisante, la mettre sur le tuyau fissuré puis la serrer avec un collier de serrage. Il faut rouvrir l’arrivée d’eau pour voir son efficacité.